Aménageons pour écrire l’histoire.
Les mutations démographiques et sociologiques de ces dernières années amènent les acteurs des territoires à repenser leur politique afin de mieux répondre aux attentes des habitants. Habitat, urbanisme, services sont au coeur des nouveaux projets d’aménagement de Logisens.

Ces mutations ont conduit Logisens à réfléchir à une nouvelle approche du territoire et à penser différemment la ville et l’habitat.

Toute opération d’aménagement nécessite au préalable une étude approfondie avec une évaluation des besoins et des contraintes.

Innover, proposer de nouvelles approches, de nouveaux produits contribue à dessiner les territoires de demain, où chaque usager
trouvera de réels lieux de vie adaptés à ses besoins et à ses moyens. L’émergence des nouvelles économies, des nouvelles
technologies et les exigences environnementales sont systématiquement prises en compte.

Aménager les villes et les territoires ruraux de demain, c’est réfléchir aux infrastructures, aux équipements, aux services.

L’organisation d’un éco-quartier, d’un quartier, d’un bourg, est le fruit d’une concertation et d’une stratégie adaptée. Le choix de la répartition, la typologie et les liaisons des bâtis sont planifiés dans l’espace et dans le temps.

Dans la ville, dans le territoire, dans l’habitat, l’aménagement cherche un équilibre entre urbanisme, construction et gestion.

Aménager le logement de demain, c’est penser son intégration, un cadre de vie, la rationalisation de l’espace, la maîtrise des consommations énergétiques.

Ilôt Saint-Géraud à Aurillac
Ilôt Saint-Géraud à Aurillac

Requalification urbaine

Ilôt Saint-Géraud à Aurillac

À l’étude en 2012 et dans le cadre de l’OPAH -RU , la requalification de l’îlot Saint-Géraud est la démonstration du savoir-faire d’aménageur de Logisens. Centre historique d’Aurillac, le quartier Saint-Géraud a fait l’objet d’une étude globale en lien avec
les problématiques d’urbanisation, architecturale et d’utilisation, en partenariat avec la ville d’Aurillac.
Démolition, réorganisation spatiale et usage ont été organisés afin de construire un ensemble immobilier composé de logements en location ou mis en vente et de locaux de commerces et de services. Conçu comme une nouvelle entrée de quartier, l’espace public traversant créera des liaisons douces et favorisera la mise en valeur de l’abbatiale.

Cette opération répondra à la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation) avec le label Habitat & Environnement.

Estimation du coût du projet : 11.5 Millions d’euros.

ÉcoQuartier Champ de Baral à Saint-Flour

ÉcoQuartier

Champ de Baral à Saint-Flour

Présenté au Conseil Municipal en 2012, le projet s’articulera autour d’une place de village où les riverains pourront se promener et créer des liens en toute sécurité. La déclivité du terrain est utilisée comme un
atout. Chaque bâti sera construit pour bénéficier de l’ensoleillement et la vue dégagée de part et d’autre. Au centre, un jardin partagé viendra agrémenter ce lieu de vie où maisons et petits collectifs se jouxteront.

Fonctionnels et contemporains, les logements bénéficieront d’un confort d’usage avec isolation thermique, organisation spatiale en liaison avec la double orientation des bâtis et des terrasses ou jardins privatifs.

Estimation du coût du projet : 4 Millions d’euros.

Logisens à la Ville de Saint-Flour

  • Recherche